• Bibliothèque de classe

    Je viens de repenser ma bibliothèque de classe.

    Ce n'est pas une mince affaire...

    Pour quelle utilisation en classe?

    Jusqu'à présent, les livres de ma bibliothèque servaient en complément pour les moments d'autonomie. Mais je me suis constituée depuis trois ans, un véritable outil d'enseignement qui est resté pour le moment inexploité. Je trouvais cela dommage. En furetant sur les blogs de collègues, en remettant à plat ma pédagogie, j'ai décidé d'en faire l'Outil essentiel des apprentissages dans la majorité des domaines...

    Que mettre dedans?

    J'y ai mis de tout, de tout format. Pas seulement des livres pour le CP:

    des documentaires plus ou moins complexes,

    des albums jeunesse bien évidemment( j'en suis accro) ,

    des petits romans format poche,

    des "beaux livres" sur l'art, la photo, l'Afrique, les herbiers anciens et d'autres récupérés au "Foyer Aubois", une association qui redonne vie à des vieilleries,

    des livres de contes,

    de la poésie,

    des pop-up et d'autres albums animés

    des  albums, dictionnaires pour enfants en anglais, russe, arabe ou japonais,

    des imagiers dans différentes langues, des abécédaires

    des montages reliés avec des anneaux sur des sujets variés abordés en classe,

    des livres d'art, de bricolages, d'histoire ou de géographie...

    La liste est loin d'être exhaustive.

    Je la complète sans arrêt, dès que j'ai un coup de cœur ou que je démarre un nouveau thème...mais je vais bientôt être limitée par la place.

    J'y mets aussi des ouvrages en fonction des centres d'intérêt  de mes petits élèves, surtout ceux qui sont un peu "différents", les gigoteurs, les révoltés, les artistes. Cela m'a permis à plusieurs reprises de ramener un enfant en "perdition scolaire" ou de valoriser un petit qui manquait de confiance. Ainsi ont trouvé leur place des albums et docs sur le foot (moi qui déteste ça), sur les différents engins de chantier, sur la peinture du XVIIIème (eh oui, pour une petite fille de 6 ans qui adore les maniéristes et aussi Renoir), sur les araignées et autres bestioles pleines de pattes. Plus récemment, j'ai fait le plein en livres de toutes sortes sur la préhistoire: dinosaures et hommes préhistoriques, c'est un franc succès!

    En ce moment, c'est la mythologie grecque qui me mange tout mon budget.

    Quel fonctionnement?

    Pour l'instant, le fonctionnement est très classique. La bibliothèque sert pour les enfants plus rapides, pour la documentations quand on aborde un nouveau sujet ou pour le plaisir d'entendre une histoire. On peut aller y chercher ce que l'on veut et l'emporter à la maison. Mais depuis peu, elle est au cœur des apprentissages. Elle fait l'objet de mini-leçons sur le livre, la littérature, la documentation... Elle est devenu mon outil principal.

    Les enfants y sont quasiment en permanence. Les parents l'utilisent aussi quelquefois. Notre commune possède un point livre mais pour des enfants plus âgés que ceux de ma classe et la Médiathèque de Troyes est à 15 kms environ. Je fais confiance, j'ai déjà constaté malheureusement  des manques les années passées...

    Chaque enfant a une carte sur laquelle il note le ou les livres empruntés, puis le vendredi en fin d'après-midi, le responsable de la bibliothèque de la semaine note d'un point rouge les retours et vérifie les emprunts. Au début du CP, c'est un peu aléatoire comme vérification mais au mois de janvier, quand les enfants commencent à se débrouiller en lecture, ils se sentent très responsables et tiennent leur rôle sérieusement.

    fiche bibliothèque 2013-2014

     

    fiche bibliothèque 2014

     

    Bibliothèque de classe

    Les ateliers de lecture:

    Je trouvais que ma pédagogie était plus en phase avec des élèves plus âgés, et pas franchement adaptée à des petits loups de 6 ans.  Je suis donc partie en recherche sur la toile. Les Canadiens et les Américains ont développé depuis plusieurs années  d'autres méthodes d'enseignement plus efficaces, notamment en littérature et en maths.

    Je suis allée lire des articles des deux soeurs, Joan Moser et Gail Boushey. Elles décrivent leur travail et leur méthode du Daily Five, le 5 au quotidien en français. Comme je suis une bille en Anglais, j'ai cherché sur les blogs français s'il existait un équivalent. Et là, Jack Pot, des collègues ont décortiqué cette méthode avec brio et l'ont remise à la sauce française.

    lalaaimesaclasse 

    L'univers de ma classe

    Dixmois

    Gentiane

    Le livre ouvert de Sapienta

    Ermeline

    Et d'autres encore... Ces collègues ont très bien décrit le fonctionnement et les enjeux de ces ateliers, mieux que je pourrais le faire. Alors, allez y faire un tour, c'est vraiment enrichissant!

    Organiser le prêt?

    J'ai déjà remis à jour mon affichage...au format Publisher au cas où...

    affichages

    Puis, pendant les vacances de Noël dernier, j'ai revu mon plan de classe qui me convenait de moins en moins et j'ai tout déménagé.

    Maintenant, ma bibliothèque est centrale , elle encadre le tapis sur lequel je rassemble mes élèves pour les mini-leçons des ateliers de lecture et de maths, pour la lecture offerte, pour le travail au vidéoprojecteur... tout ce qui demande le groupe-classe.

    « ART SÉNOUFOAlbums à feuilleter sans modération »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Juillet 2014 à 08:47

    Super! une collègue qui pratique les 5 avec des CP!!! J'avais utilisé le travail de Mallory Alet et Mélimélune pour mes cycles 3 et cette année je me suis lancée avec mes CP-CE1 et j'ai été ravie du résultat! Et toi? Quel bilan à la fin de l'année?

    2
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 01:12

    J'en suis très satisfaite aussi, les enfants adhèrent vraiment bien à ce type de travail. Un bémol tout de même, les 2 enfants en difficulté, très immatures qui étaient en grande difficulté ont tout fait pour ne rien faire. Le décalage entre eux deux et les autres était presque palpable.  Je recommence en septembre en français et en math avec, je pense, un plan de travail sur la quinzaine. Cela mûrit pour l'instant. J'essaie aussi de convaincre mon jeune collègue de CE1 de tenter l'aventure. On verra en septembre.ouch

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.